Cacher cette pollution verte que je n'oserai voir

Ici on parle de tout et de rien, sauf de Linux et des Logiciels Libres

Grand Pingouin
Message(s) : 101
Inscription : 12 Oct 2015 11:25

Re: Cacher cette pollution verte que je n'oserai voir

Message par agaric » 10 Fév 2018 12:48

Les gens découvre qu'il n'y a pas de panacée et que la Chine écolo est leader sur les métaux rares nécessaire pour l'électrique!!

Par contre un mail ça consomme peu sur le réseau versus les vidéos ou autre et les routeurs doivent resté allumés pour que cela fonctionne.

Petit Pingouin
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 52
Inscription : 29 Jan 2016 09:37

Re: Cacher cette pollution verte que je n'oserai voir

Message par Astieraf » 01 Mars 2018 16:35

Alma Dumour de l'association Les amis de la terre fait un bilan intéressant de la situation actuelle ( à partir de 20'50)
https://youtu.be/L8DGVOGvePw

Petit Pingouin
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 52
Inscription : 29 Jan 2016 09:37

Re: Cacher cette pollution verte que je n'oserai voir

Message par Astieraf » 19 Mai 2018 08:24

agaric a écrit :Les gens découvre qu'il n'y a pas de panacée et que la Chine écolo est leader sur les métaux rares nécessaire pour l'électrique!!

Par contre un mail ça consomme peu sur le réseau versus les vidéos ou autre et les routeurs doivent resté allumés pour que cela fonctionne.


+1 https://lejournal.cnrs.fr/articles/numerique-le-grand-gachis-energetique

·
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 143
Inscription : 10 Août 2014 08:36

Re: Cacher cette pollution verte que je n'oserai voir

Message par greg » 22 Mai 2018 09:29

Je ne vais même pas commencer à commenter ce tissu d'âneries, d'approximations et de contre-verités, mais je trouve absolument scandaleux qu'un tel torchon soit publié dans le journal du CNRS... Sérieux ? 10KW pour un routeur ? le plus gros que je puisse trouver est à 5200W de conso théorique maximale, à plein régime et blindé de cartes d'extensions, et c'est un monstre capable de prendre en charge la totalité d'un datacenter. Une configuration "normale" tourne plutot aux alentours de 1500-2500W grand max.

Et accessoirement, bien sur que si, on éteint des serveurs dans les datacenter modernes quand il y a moins de charge, pas pour la planete, mais parce que ca diminue la facture edf...

A force de vouloir prouver absolument que l'IT consomme trop, on finit par se décrédibiliser totalement.

Petit Pingouin
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 52
Inscription : 29 Jan 2016 09:37

Re: Cacher cette pollution verte que je n'oserai voir

Message par Astieraf » 26 Mai 2018 09:05

Ce qui est surtout embêtant c'est de ne pas trouver d'informations grand publique objectifs entre les articles putaclic alarmistes et à priori bourré d'erreurs et/ou approximations et les articles bisounours où la high tech est la solution verte pour la planète (voiture électrique pour tous!). Cela me semble globalement beaucoup plus complexe que cela.

·
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 143
Inscription : 10 Août 2014 08:36

Re: Cacher cette pollution verte que je n'oserai voir

Message par greg » 26 Mai 2018 14:24

C'est un problème récurrent dès qu'on parle d'énergie. Le grand public n'a absolument aucune idée de ce qu'est l'énergie, la confusion entre puissance et énergie est partout, et personne ne parle de rendement autrement qu'en termes non-scientifiques.

Alors d'accord, la physique-chimie de base est mal enseignée au collège/lycée depuis au moins 35 ans, mais c'est surtout en effet le putaclic permanent qui noie les quelques articles intéressants sous une masse de désinformation et contre-vérités.

Le problème, c'est que quasiment toutes les questions "de société" qui touchent à la technique reposent, dans notre monde industriel, sur une bonne gestion/compréhension/analyse des facteurs énergétiques, mais que personne ne semble savoir de quoi il parle, à moins d'être un ingénieur thermicien, parfois nucléaire ou pétrolier, et donc de se trouver immédiatement accusé de parti-pris.

Il serait par exemple malvenu dans l'article cité, de proposer une évaluation des gains en matière de consommation énergétique et écologique d'un mail/pdf par rapport à l'envoi d'un courrier papier, avec toute la logistique que cela représente de l'abattage des arbres pour fabriquer le papier (tres energivore + chimie dure), le stocker, le transporter, fabriquer l'encre et la transporter, puis enfin la poster et la re-transporter, pour qu'elle soit lue et ensuite probablement jetée.

Mais le calcul est complexe, et ... chiant. Les journalistes (au sens large) sont en concurrence pour une ressource rare et finie : l'attention. Faire un article complexe, nuancé et étayé scientifiquement, c'est pour eux se tirer une balle dans le pied.

Retour vers Le Bistrot